Comment la formation et le numérique peuvent-ils vous aider à recruter ?

Si certains secteurs sont directement touchés par les difficultés de recrutement, par exemple l'industrie et le bâtiment, les commerces de proximité sont eux aussi concernés. Par exemple, en 2020, les entreprises d'équipements sportifs et culturels étaient les premières victimes de difficultés de recrutement en France. Le secteur de l'hôtellerie-restauration fait aussi face régulièrement à ce type de difficultés, notamment sur les métiers de cuisinier et de serveur.

Tous les domaines d'activité peuvent être confrontés à ces obstacles. De manière générale, si 15 jours après la publication de votre offre d'emploi vous n'avez toujours pas reçu de candidatures pertinentes, il est plus que probable que vous devrez face à des difficultés de recrutement.

 illustration difficultés de recrutement 

Les causes principales des difficultés de recrutement sont dans l'ordre croissant : la pénurie de candidats, l'attractivité du secteur et/ou de l'entreprise concernée, la visibilité de votre offre d'emploi et enfin vos modalités de recrutement.

Pénurie de candidats qualifiés, quelles sont les raisons ?

Dans nos villes et centres-villes, les commerçants et artisans traditionnels en recherche de candidats, par exemple et particulièrement les boulangers et les bouchers, ont souvent du mal à recruter. Ces secteurs font face à des difficultés alors même que le taux de chômage global reste élevé. La première cause semble être la pénurie de candidats. Les entreprises qui signalent cette pénurie notent que celle-ci est due au manque de profils qualifiés ou motivés. En effet, les domaines qui font face à cette difficulté sont ceux où le poste demande des qualifications techniques et/ou une expérience de longue durée.

L'adéquation des formations face à la réalité du terrain

Il faut savoir que les formations universitaires attirent de plus en plus de jeunes. Le problème est que celles-ci proposent, la plupart du temps, des formations très théoriques qui peuvent ne pas être en adéquation avec les réalités du marché du travail et de l'emploi. Ainsi, il est rare que les qualifications que vous recherchez soient réellement enseignées en université. Il faut noter malgré tout un effort en ce sens avec la multiplication des licences professionnelles et masters professionnels. Il peut ainsi être pertinent d'intégrer un stagiaire en fin de formation universitaire en licence ou master pro, cursus pour lesquels les stages de fin d'étude en entreprise sont obligatoires. Vous pourrez ainsi proposer une embauche en CDI ou CDD à votre stagiaire à l'issue de son stage. Il faut noter également que si vous prenez l'initiative d'engager un jeune diplômé, l'état peut actuellement vous aider en ce sens notamment grâce au plan "1 jeune, 1 solution".

Comment assouplir ses critères sans baisser ses exigences ?

Si vous recrutez dans l'urgence et recherchez des compétences moins spécifiques, cela peut être une bonne idée de mettre l'accent dans votre offre sur l'importance des compétences transversales. Les candidats peuvent être effrayés par une liste de compétences très spécialisées et pointues et vous risquez alors d'avoir peu de retour. Certains candidats peu confiants auraient pu néanmoins vous intéresser. En définitive, laissez dans votre offre une ouverture aussi large que possible à des candidats d'horizons différents. Il peut même être plus avantageux pour vous d'embaucher quelqu'un qui ignore tout de votre secteur mais qui possède des qualités humaines certaines. Vous aurez alors en face de vous un candidat qui veut s'adapter et qui est en position d'ouverture. Un candidat déjà qualifié peut être plus réticent à vos méthodes, du fait qu'il possède une idée déjà bien précise du métier proposé. Si les compétences peuvent être facilement repérables sur un cv ou une lettre de motivation, l'adaptabilité et la motivation d'un candidat ne seront détectables que via un entretien d'embauche. C'est pourquoi il est préférable, non pas de baisser vos exigences, mais de laisser entendre votre ouverture à des profils transversaux et de jouer davantage sur l'importance des qualités humaines dès la publication de votre offre d'emploi.

 Illustration formation  

Les qualités relationnelles et l'adaptation ou ce que l'on nomme les "soft skills" sont de plus en plus recherchées par les entreprises qui tentent de s'adapter au marché et d'en réduire les tensions. En effet, le marché de l'emploi évoluant constamment, les entreprises privilégient désormais le dynamisme et la polyvalence des candidats. Cependant, certains postes ne peuvent faire l'impasse sur la demande de compétences spécifiques au domaine concerné. Si c'est votre cas, il existe des solutions !

La formation interne, une solution à la portée de tous !

Si vous avez du mal à trouver des candidats répondant à vos exigences, il vous faut penser à la formation interne. Il faut noter que la pénurie de candidats dans les métiers de bouche a amené certaines enseignes comme Système U et Intermarché à ouvrir leur propre centre de formation. Les candidats y préparent des CAP, Bac pro et BTS en alternance spécialisés dans l'alimentation. Ainsi les formations internes se développent dans la grande distribution comme pour les commerçants et artisans traditionnels. Vous pouvez accompagner vos employés à évoluer et à se qualifier grâce au soutien de votre entreprise. Il faut se renseigner auprès de Pôle Emploi ainsi que des OPCO (Opérateur de Compétences), organismes agréés par l'État chargés d’accompagner la formation professionnelle, pour connaitre les dispositifs de formation internes et externes possibles. Ainsi, en faisant évoluer votre personnel déjà en poste vous pourrez envisager d'employer des candidats moins qualifiés mais montrant un certain potentiel. Par la suite, eux aussi pourront être amenés à évoluer. Ces perspectives d'évolution augmenteront l'attractivité de votre offre mais aussi la motivation de vos employés déjà en poste.

L'alternance et les stages, une opportunité à ne pas manquer !

Pour les boulangers, bouchers et autres artisans, il vous faut penser à former des apprentis en alternance. En général les métiers de l'artisanat sont enseignés par le biais de l'apprentissage. Si vous voulez pallier aux manques de qualifications inhérents au marché de l'emploi, autant former vous-même un jeune. Vous transmettrez votre savoir faire tout en formant un employé qui sera directement adapté à votre besoin en matière de main d'œuvre et à vos procédures. Rapprochez vous de centres de formation ou d'écoles qui seront aptes à vous mettre en contact avec de potentiels candidats. Soyez également visibles sur internet et communiquez sur votre offre via les réseaux. (Nous détaillons pour vous l'importance de la communication digitale dans le troisième paragraphe de cet article.)

 illustration compétences et adaptabilité 

Le manque d'attractivité, une cause possible

Si vous ne demandez pas des compétences ou une expérience spécifiques à votre domaine, mais que vous faites face à une pénurie de candidats, il est possible que votre secteur d'activité ne soit pas en phase avec les qualifications dominantes de votre région. Il peut être intéressant pour vous de vérifier sur le site de Pôle Emploi s'il existe suffisamment de candidats disponibles et qualifiés dans votre secteur. Il y existe un outil "enquêtes des besoins en main d'œuvre" qui pourra vous renseigner sur les raisons de vos difficultés de recrutement. Si vous constatez que votre métier ou votre secteur est en tension sur votre territoire, il peut être intéressant d'envisager d'étendre votre offre à d'autres régions. Des aides à la mobilité sont proposées par Pôle Emploi et permettront à la perle rare que vous recherchez de venir à vous plus facilement.

Identifier l'origine de vos problèmes de recrutement

Si vous constatez qu'il n'existe pas de tension au niveau de l'emploi sur votre territoire, ni dans votre secteur, mais que vous faites face à des difficultés de recrutement, il sera utile de s'interroger. Peut-être votre domaine d'activité, votre entreprise ou votre offre ne sont pas suffisamment attractifs ? Pour juger de l'intérêt potentiel de votre offre, trois critères sont à prendre en compte : l'image du métier à pourvoir, l'image de votre entreprise et/ou du secteur et vos modalités de recrutement. Si vos concurrents font face aux même difficultés que vous pour recruter, c'est peut être le secteur entier qui bénéficie d'une mauvaise image. Cela peut être dû à la pénibilité du poste, aux horaires de travail ou au type de contrat proposé par le secteur.

Développer votre image employeur

Ce manque d'attractivité peut également résulter d'un manque de connaissance sur les réalités du métier que vous proposez. Il peut être intéressant pour vous de proposer des visites portes ouvertes de votre entreprise, des "job dating" ou toute autre action de présentation et de diffusion d'informations sur votre domaine d'activité. Une présence sur les salons de l'emploi ainsi que sur les forums étudiants peut également être judicieuse. Il vous faut également penser à accueillir des stagiaires de Pôle Emploi comme des lycéens, des collégiens ou des étudiants qui pourront, via ces dispositifs, découvrir, observer et expérimenter les réalités de votre métier.

 illustration valeur commerce 

Les valeurs de votre commerce, un facteur d'attractivité

Pour augmenter votre attractivité, vous pouvez également développer votre responsabilité sociétale, par exemple en mettant en place des missions environnementales, humanitaires ou citoyennes. Il existe un dispositif de bénévolat d'entreprise et de mécénat de compétences qui vous permet de rapprocher vos employés de missions associatives. En plus de lisser les différences hiérarchiques, cette initiative entraînera une forme de fierté d'appartenance de la part de vos employés. En effet, en montrant votre soutien à des valeurs humaines, votre réputation dépassera le simple cadre du travail pour s'inscrire dans des valeurs humaines. Cela peut être un bénéfice sur le long terme pour vous puisque les travailleurs sont de plus en plus en quête de sens dans leur emploi. Il se développe aujourd'hui nombre de démarches en ce sens pour toutes les entreprises : TPE, PME et grandes entreprises. Ces initiatives menées en interne ou en externe forment un cercle vertueux puisque, en plus d'être utiles socialement parlant, elles augmentent l'attractivité de votre commerce.

Maîtriser votre "e-reputation" en étant présent sur internet

Pensez aussi à développer votre marque employeur en créant votre page entreprise sur les réseaux sociaux. Si vous avez un site internet, cela peut aider également à vous faire connaître mais il vous faut a minima avoir une page officielle sur Linkedin et Facebook. Attention également à votre "e-reputation". De nombreux sites comme "Indeed", "Glassdoor" ou "Choose my compagnie" permettent à vos employés de laisser un avis sur le fonctionnement interne de votre entreprise. Veillez à surveiller ce qui se dit sur vous. Cela peut vous permettre de comprendre des problèmes qui ne vous seraient pas remontés. Ensuite, et c'est bien connu, il vous faut prendre le temps de répondre à chaque critique de manière pédagogique afin que vos potentiels candidats aient la preuve de votre bonne foi. Cela vous permettra également de juger de votre image extérieure. Si ces critiques ne sont pas toujours prises au sérieux par les candidats, elles peuvent néanmoins faire pencher la balance en votre défaveur, surtout si vous êtes peu présent sur internet et s'il n'existe que peu d'autres informations sur votre entreprise.

 illustration difficultés de recrutement 

Pensez visibilité et communication digitale !

Les recrutements se faisant de plus en plus par internet, le bouche-à-oreille et le démarchage au porte-à-porte deviennent moins fréquents. Si vous aviez l'habitude de collectionner les CV même hors de vos périodes de recrutement, aujourd'hui le travail doit s'effectuer par une veille en restant présent sur internet. Souvent, il faut agir en anticipation et se laisser des délais ainsi qu'une marge de manœuvre plus importants pour recruter le candidat idéal !

Il est également possible que ce soit vos modalités de recrutement qui vous tirent vers le bas. Il vous faut veiller à choisir les bons canaux de diffusion en fonction de votre cible. Certaines catégories de populations et certains secteurs sont naturellement tournés vers le digital. Même si votre cible ne semble pas répondre à ce principe, il faut reconnaitre que la plupart des recrutements se font aujourd'hui sur internet. Pour augmenter votre visibilité, misez sur les réseaux sociaux, n'hésitez pas à poster votre offre sur Facebook, Linkedin et sur Un Job en Ville, site spécialisé dans l'emploi pour les commerçants. La recherche d'emploi sur les réseaux sociaux et internet se développe de plus en plus. Le contact avec les candidats y est plus direct, ce qui est susceptible de pousser certains à vous contacter plus rapidement. 

Le recrutement numérique, une solution à ne pas négliger !

Il existe toujours des systèmes d'annonces dans la presse écrite que vous pouvez solliciter. Si vous choisissez plus sommairement de disposer une affiche sur la devanture de votre commerce, ne vous contentez pas de cela. Il vaut mieux multiplier les canaux de diffusion. Sur internet, les sites de recrutement sont légion et de plusieurs sortes. Les généraux, comme Indeed ou Pôle Emploi regroupent un maximum d'annonces et il est probable que votre offre sera perdue au milieu des autres. Il peut être intéressant pour vous de faire appel à des plateformes plus petites et plus ciblées.

 illustration difficultés de recrutement 

L'intérêt des plateformes de recrutement ciblées

Par exemple, un Job en Ville est recommandé pour tous les emplois de proximité. Ici, vous aurez davantage de chance de trouver des profils transversaux qui recherchent le type d'emploi que vous proposez. En effet, si de nos jours les métiers et les compétences spécifiques sont toujours privilégiés, peu de personnes exerceront le même emploi toute leur vie. Ainsi, les candidats disposent souvent d'expériences professionnelles dans des secteurs différents. Ils peuvent donc orienter leurs recherches vers d'autres critères comme par exemple la proximité de l'emploi. De plus en plus de jeunes habitant dans les centres-villes n'éprouvent plus le besoin de passer leur permis aussi tôt qu'auparavant. Les trottinettes, vélos et skate-boards ou encore les transports en commun, bus, navette et tramway permettent de se déplacer sans effort en évitant la circulation. Ces préférences, résultant de l'intérêt économique et écologique des modes de locomotion électriques favorisent l'attractivité des emplois de proximité chez les citadins.

Comment optimiser votre annonce sur internet ?

Privilégier les plateformes de recrutement spécialisées peut vous permettre de toucher des candidats qui possèdent des critères élargis de sélection. Pour les intéresser, il vous faut soigner votre annonce en toute circonstance. Plus votre annonce est détaillée et plus vous fournirez d'informations précises sur le poste et sur votre entreprise, plus le candidat sera en confiance. Il peut être intéressant de valoriser vos avantages, le caractère agréable de votre lieu de travail, mais aussi la culture de votre entreprise. Veillez également à préciser le lieux, les horaires, les tâches envisagées. Il faut également proposer plusieurs modes d'envoi de candidature possibles. En effet, certains candidats peuvent être rebutés par une inscription ou une procédure trop compliquée pour postuler à votre offre. Si c'est possible pour vous, privilégiez une adresse e-mail directe, spécialement créée pour les recrutements.

N'hésitez pas à renseigner un numéro de téléphone et un formulaire de contact. Si vous avez un site internet renseignez-le. Votre candidat va sans doute faire des recherches sur votre entreprise avant de postuler. Mettez y des informations sur la culture de votre entreprise, son histoire, ses valeurs. Cela vous permettra de juger si votre candidat s'est renseigné et cela peut être un indice sur ses motivations. L'humour et le coté détendu de votre proposition pourra également en persuader quelques uns. Il peut donc être intéressant de jouer sur le ton selon la nature de votre cible.

 illustration recrutement  

Identifier la pertinence de votre offre selon votre cible !

Vous devez également prendre soin de proposer un salaire et des horaires de travail qui soient en phase avec le marché mais aussi la réalité de votre emploi. Le type de contrat proposé doit lui aussi répondre à une évaluation de votre cible. Que vous recherchiez des étudiants, des intérimaires, des saisonniers ou des postes de longue durée, votre cible étant différente, vos contrats et horaires doivent être différents. Si la pénibilité et l'absence d'attractivité de l'emploi que vous proposez sont réelles, alors essayez d'adapter votre contrat vers une cible qui serait susceptible d'accepter cette forme de précarité. Les étudiants sont aptes à travailler les week-ends et le soir tout comme les saisonniers qui accepteront davantage des horaires contraignants. Si vous proposez du temps partiel, il peut être intéressant pour vous de vous rapprocher d'un groupement d'employeurs ou d'une agence intérim qui permettra à vos candidats de pouvoir cumuler plus facilement deux ou trois emplois à temps partiel.

En définitive, misez sur votre image !

Si les difficultés de recrutement sont une réalité, elles ne sont pas insurmontables. Vous devez avant tout montrez une certaine souplesse sur vos critères et miser sur la communication digitale. Certains secteurs souffrent plus que d'autres des difficultés de recrutement, par exemple l'hôtellerie-restauration et les métiers de bouche qui proposent à la fois un travail contraignant et qui demande des qualifications. Il vous faut alors miser sur votre image de marque et montrer aux candidats que ce sont des métiers de passion ou de vocation et que votre entreprise porte des valeurs humaines ainsi qu'une forme de modernité. Ainsi, visibilité, communication, attractivité et souplesse sont les qualités à mettre de votre coté pour faire la différence !

Publié le 28/10/2020 à 16:15:00
Actus
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci de renseigner une adresse mail valide.