Mode de recrutement pour un emploi de fleuriste

Le métier de Fleuriste a une caractéristique particulière, il appartient au domaine équipement de la maison, bien qu'il soit considéré au regard du côté périssable des produits qu'il commercialise, comme un spécialiste des produits frais.

Emploi et recrutement de fleuriste

Le fleuriste propose une palette importante de fleurs coupées classiques comme roses ou tulipes, exotiques comme les strelizias, mais aussi plantes en pot telles les orchidées, ou plus original, les plantes du type dépolluantes. 
Le métier de fleuriste consiste à proposer à la vente un très large échantillon de végétaux aux parfums, formes, couleurs extrêmement variés. Ses compétences seront particulièrement remarquées au travers des bouquets et compositions florales qu'il réalise pour accompagner tous les événements marquants de la vie.

La formation au métier de fleuriste, comme la plupart des métiers de l'artisanat, se pratique via un apprentissage avec l'obtention d'un CAP en 2 ans ou un Bac pro en 3 ans chez un fleuriste professionnel en boutique, en centre ville ou en centre commercial. Attention cependant de ne pas confondre un vrai fleuriste avec les vendeurs de fleurs à prix discount que l'on trouve dans les rayons des supermarchés ou aussi chez des producteurs présents sur les marchés. Ces acteurs du domaine des fleurs ne sont en effet que des vendeurs ou revendeurs et ne pratiquent pas l'ensemble de la palette des prestations proposée par le fleuriste professionnel.

 

L'environnement professionnel du fleuriste et ses missions

Les conditions optimales pour un fleuriste sont de travailler dans une atmosphère fraîche car la chaleur est l'ennemie des fleurs coupées. La partie consacrée à la vente des fleurs devra être climatisée, notamment en centre commercial. La réserve se doit d'être équipée d'une chambre froide, à l'idéal cloisonnée en plusieurs zone de froid différentes. Le fin du fin pour un fleuriste est de disposer en plus d'une serre avec température et éclairages différents pour une culture de fleurs sur site.

Le fleuriste peut endosser une fonction d'acheteur pour obtenir la meilleure combinaison des délais de livraison, donc de fraîcheur et des meilleurs prix.

 

Qualités nécessaires pour le recrutement d'un fleuriste

Les offres d'emploi de fleuriste montrent qu'il est nécessaire d'avoir des connaissances botaniques pour pouvoir répondre aux questionnements des acheteurs.
La connaissance des fleurs est bien entendu indispensable pour exercer le métier de Fleuriste. Tout d'abord elle est essentielle au regard du client pour le conseiller sur le mode de conservation des fleurs coupées et l'entretien qu'elles nécessitent.
Ce sera bien sur également le cas pour les fleurs en pot pour leur arrosage, leur mode d'exposition à la lumière, leur conservation et de leur durée maximale. 

Une des qualités principales qui sera requise pour un fleuriste réside dans son sens artistique et créatif. L'art des fleurs et de la réalisation de beaux bouquets est essentiel pour l'image de marque du fleuriste. Son aptitude à marier artistiquement les fleurs, leur hauteur, les couleurs, les tiges de plantes ornementales, accessoirement les rubans de couleur et le papier qui les entoure peuvent conduire à des merveilles qui feront l'enchantement des acheteurs, des heureux  bénéficiaires ou des locaux qu'ils viendront enrichir de leur présence.

 

Formation et Diplômes pour accéder à la profession de fleuriste

L'accès à la profession nécessite l'obtention d'un CAP Fleuriste en 2 ans après la troisième, suivi éventuellement par un BP Fleuriste en 2 ans ou un BTM Fleuriste également en 2 ans. Un Bac Professionnel Fleuriste passé via la filière professionnelle en 3 ans permettra d'acquérir un diplôme plus orienté de Technicien conseil, vente de produits de jardin à vocation de travailler plutôt dans les jardineries.

Secteurs d'emploi  et salaires pour la profession de fleuriste

Le fleuriste embauché pourra naturellement exercer le métier de fleuriste dans une boutique en tant que salarié. Il peut aussi ouvrir sa propre boutique en créant son fond de commerce et en étant formé à la gestion. Il disposera par ailleurs largement de toutes les compétences pour travailler dans une grande surface, sur les marchés, mais aussi dans une pépinière ou une jardinerie, d'autant plus qu'il sera titulaire d'un BTM Fleuriste.

Au niveau des rémunérations, les salaires s'échelonnent entre plus de 1 500€ pour un débutant, de 1 700€ pour des emplois qualifiés et jusqu'à plus de 2 000€ pour des emplois de maîtrise, salaires bruts auxquels s'ajouteront des primes d'ancienneté de 3% par tranches de 3 ans pouvant aller jusqu'à 12%.

Retrouvez nos offres Équipement de la maison