Comment préparer son entretien d'embauche ?

Les règles indispensables

L’entretien d’embauche, cette étape un peu stressante qu’il faut réussir à franchir pour pouvoir décrocher ce fameux job. Job pour lequel on s’est mis à dos les amis, la famille et même le chat à force d’angoisser. Ne vous inquiétez plus ! Cet article vous permettra de déjouer quelques pièges et d’y aller plus sereinement.
 

Réussir son entretien d'embauche  

Les questions les plus fréquentes

Parlez-moi de vous ?

Cette question souvent posée au début de l’entretien, permet au recruteur d’en savoir plus sur votre parcours. Restez concis et parlez de vos expériences passées, de vos études et de vos connaissances en lien avec le poste. Le recruteur cherche avant tout à être rassuré sur les compétences que vous pourriez apporter à l’entreprise. Si vous stressez à l’idée d’être trop vague ou de ne savoir par où commencer, préparez votre discours chez vous. N’hésitez pas à apprendre la première phrase par cœur, la suite viendra toute seule lors de l’entretien.

En quoi le poste à pourvoir vous intéresse-t-il ?

C’est le moment de parler de tout ce que vous savez sur l’entreprise. Cette question permet au recruteur de s’assurer que votre démarche n’est pas sur du court terme et que vous vous voyez évoluer avec la société. Il doit sentir que son entreprise vous intéresse vraiment. Montrez que vous êtes sélectif lors de votre recherche d’emploi et n’hésitez pas à souligner que vos compétences et vos expériences sont en adéquation avec le poste visé.

Quel est votre principal défaut ou qualité ?

Question moins posée aujourd’hui, il est quand même préférable de savoir y répondre. Cette question délicate, demande de la préparation en amont. Évitez de déguiser un point positif en point négatif. Parlez plutôt de vos « points de vigilance » et de vos « points d’amélioration » que vous souhaitez faire évoluer. Soyez humble et honnête, n’en faites pas trop. Ne faites pas l’inventaire de vos défauts, vous pourriez paraître pour une personne à problèmes. C’est le moment de montrer que vous avez de l’humour en jouant la carte de l’autodérision.

Pourquoi devrais-je vous choisir plutôt qu’un autre candidat ?

Si le recruteur vous pose cette question c’est que vous êtes bien positionné pour obtenir le poste. Avant de vous rendre à l’entretien, reprenez le texte de l’annonce et essayez de répondre à chaque mission et compétence demandées. Aussi, démontrez votre motivation en insistant sur le fait que vous vous adaptez aux nouvelles situations et aux nouveaux challenges. 

Comment expliquez-vous votre longue période sans emploi ?

A moins que vous n’ayez eu envie de rester chez vous à regarder Netflix, valorisez vos démarches effectuées. Expliquez pourquoi vous avez été refusé à un ou plusieurs postes, pourquoi vous avez démissionné ou été licencié. C’est le moment d’être honnête et de faire la lumière sur votre parcours, évitez quand même de tomber dans le mélodrame. Démontrez-lui que vous faites face aux difficultés tout en restant actif et positif. C’est une qualité très appréciée des recruteurs. 

Quelles sont vos prétentions salariales ?

Gardez les pieds sur terre. Ne demandez pas la Lune mais ne vous bradez pas non plus. Donnez au recruteur le montant de votre salaire actuel ou celui de votre ancien poste. Vous pouvez également parler de vos avantages (flexibilité, titres restaurant, télétravail…) si cela concerne un poste actuel. Expliquez-lui que vous ne descendrez pas en-deçà de X euros du fait du marché actuel, de vos compétences et de votre expérience tout en restant objectif bien évidemment.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

« Je me vois dans un hamac aux Caraïbes, un cocktail à la main » même si beaucoup en rêvent, il vaut mieux éviter ce genre de réponse. En effet, c’est une question piège ! Elle permet au recruteur de connaître votre ambition et de ne pas avoir l’impression que vous le quitterez au bout de 6 mois. Il faut donc paraître ambitieux mais terre à terre.

Avez-vous des questions ?

Dans la vie de tous les jours, vous vous posez énormément de questions, mais à ce moment précis vous n’en avez plus aucune en stock ? Pas de panique ! Pensez à vous renseigner sur la culture de l’entreprise, le principal écueil du poste. Allez plus loin, renseignez-vous sur ce qui a conduit le manager rencontré à rejoindre la société. Egalement, informez-vous sur des fonctions du poste qui vous paraissent obscurs. Cela contribuera à démontrer votre intérêt pour l’entreprise.

Quelle attitude adopter lors de l’entretien d’embauche ?

Les DO

Lorsque vous êtes dans le bureau de votre recruteur, attendez qu’il vous propose de vous asseoir. C’est une règle basique de politesse et vous serez également jugé sur ce point. Asseyez-vous au fond de votre chaise en ayant le dos bien droit, ne soyez pas avachi. Vous devez ni être trop en arrière, qui pourrait signifier au recruteur un rejet, ni trop en avant signe de dominance. 

Il est impératif de regarder le recruteur dans les yeux et ne pas détourner le regard pendant qu’il parle et pendant que vous lui parlez. S’il est difficile de maintenir le regard, vous pouvez regarder votre interlocuteur entre les deux yeux. C’est le signe que vous vous intéressez à ce qu’il vous dit et que vous n’êtes pas fermé à la discussion. Pareillement, évitez de l’interrompre vous pourriez passer pour celui qui dirige l’entretien. Et vous n’en êtes pas encore à ce niveau ! 

Les DON’T

Étrangement, il est déconseillé de sourire trop lors d’un entretien. L’idéal est de sourire au début et à la fin, lors des salutations. Lorsque l’on est assis, on a tendance à croiser les jambes. Que ce soit les jambes croisées en arrières ou une jambe sur l’autre. Cette attitude est à éviter, elle signifie au recruteur que vous avez un manque d’assurance ou pire que vous êtes dans le rejet. Des gestes peuvent également trahir une forme de stress ou d’impatience comme se frotter le menton, se caresser la joue, jouer avec ses cheveux. Ceci est également à proscrire. 

Évitez les hésitations, cela peut donner l’impression au recruteur que vous ne vous êtes pas bien préparé pour l’entretien et que le poste visé vous importe peu. 

Il faut cependant rester naturel et positif ! N’exagérez pas votre gestuelle ce qui est important c’est que cela reste authentique. 

Pour parfaire vos candidatures : 

Vous pourrez aussi être intéressé par notre article "Comment réussir son CV" et "Comment rédiger sa lettre de motivation"

Publié le 22/09/2018 à 10:00:00
Actus
Abonnez-vous à la newsletter !
Merci de renseigner une adresse mail valide.